Le Chevalier de Saint-George

Un film d’époque

Envoyer Imprimer PDF

Un film d’époqueDans son film, Le chevalier de Saint-George, où il s'est personnellement investi d'une manière assez spectaculaire, le réalisateur, lui-même d'origine guadeloupéenne, violoniste, escrimeur et cavalier,

a principalement mis l'accent sur la carrière musicale de Saint-George et les difficultés que ce compositeur surdoué (d'aucuns l'ont comparé à Mozart) eut à affronter du fait de sa couleur et de ses origines dans la société métropolitaine des Lumières, plutôt favorable à l'abolition (progressive) de l'esclavage, mais où commençait à se répandre le préjugé de couleur.

Loin de tomber dans le manichéisme, le film ne passe pas sous silence le royalisme (modéré) de Saint-George – qui, par ailleurs franc-maçon notoire, créa sous la Révolution une « légion » montée composée d'anciens esclaves – ni ses liens avec le général Dumouriez (interprété par Antoine Blanquefort) qui passa à l'ennemi en avril 1793.

 
 
Vous etes ici: Le Film Un film d’époque